Bas-Sassandra – Ces manœuvres des MI 24 de l`ONUCI qui inquiètent

Deux hélicoptères MI 24 frappés du sigle de l’Opération des Nations unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) ont survolé hier mardi 08 mars 2011 la région du Bas-Sassandra pour dit-on une mission de  »reconnaissance ». Des confidences faites par une source très informée sur ces manœuvres, les hélicoptères de combats immatriculés UN 185041859 Alpha Bravo et UN 182041976 Alpha Bravo, ayant à bord des équipages, chacun de 4 personnes, ont décollé de la base de l’ONUCI de Daloa à destination du Bas-Sassandra à 10h22 ce mardi. Partis de la cité de l’Antilope, ces engins de guerre ont survolé Soubré, Sassandra et particulièrement la ville de San-Pedro avec une intensification de leurs manœuvres sur la zone portuaire de la cité du Nawa. De 12h 37 à 14h 23, les « oiseaux crachant du feu » ont paradé sur cette zone avec insistance ainsi que les bases militaires de la ville, notamment la légion de gendarmerie qu’elle abrite et les positions des Forces de défense et de sécurité (FDS). Puis ils mettront le cap sur le village de Kablaké situé à 3 km de San-Pedro sur l’axe de la côtière, qui sera survolé à très basse altitude par les hélicoptères de la mission onusienne qui, selon les témoins, vont même tenter l’atterrissage. Finalement, c’est à 15h30 que les deux hélicoptères vont regagner leur base à Daloa. Que recherchaient-ils ces engins dans la zone? A quoi riment ces manœuvrent inquiétantes? Les équipages de ces engins de la mort n’auront d’autres explications à donner à la tour de contrôle que celle de la  »mission de reconnaissance de terrain » qu’ils se sont investis en tant que nouveau contingent de l’ONUCI. Faut-il le rappeler, Laurent Gbagbo, déclaré vainqueur du scrutin présidentiel de novembre 2010 par le Conseil constitutionnel, au motif que la force onusienne appuie les rebelles acquis à Alassane Ouattara, son rival, récuse sur son sol les hommes de Ban Ki-Moon, qui ont décidé de bander les muscles depuis quelque temps pour faire face à toute adversité que leur opposeraient les partisans du camp présidentiel en Côte d’Ivoire.
H.K

  1. Poster un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :