Des rebelles de Ouattara tuent 4 civils aux II-Plateaux

Des rebelles de Ouattara tuent 4 civils aux II-Plateaux

Des rebelles pro-Ouattara, armés ont tiré mardi après-midi, sur des jeunes civils ivoiriens tenant un check point (point de contrôle civil) tuant au moins 4 personnes au quartier II-Plateaux derrière Sococé, a constaté un journaliste de DirectScoop. Une cinquième victime grièvement blessée à été conduite à l’hôpital. Les rebelles pro- Ouattara sont arrivés sur les lieux en tenue civile, à bord d’un taxi et armés de Kalachnikovs. Dès l’immobilisation du véhicule, ils ont ouvert le feu sur les personnes tenant le poste de contrôle. Puis, après avoir tirés plusieurs coups de feu en l’air pour dissuader toute riposte, sont remontés dans leur véhicule pour quitter les lieux. Un témoin indique que «ce matin les jeunes qui tenaient le barrage avaient arrêté un rebelle pro-Ouattara qu’ils ont conduit à la police. Peut-être que les rebelles ont fait ça pour se venger». Le drame s’est produit à un poste de contrôle civil des II-Plateaux où, samedi, un véhicule de l’Onuci qui tentait de forcer le barrage avait été incendié par des populations hostiles. La situation sécuritaire s’est dégradée à Abidjan depuis que des combats violents opposent les Forces de défense et de sécurité aux rebelles pro-Ouattara principalement à Abobo et dans différentes communes de la capitale économique. Plusieurs responsables du camp Ouattara, le chef rebelle Guillaume Soro en tête, avaient auparavant réitéré à maintes reprises, leur volonté de reprendre la guerre, révélant qu’ils étaient «lourdement armés». Le Conseil de paix et de sécurité de l’Ua (Union africaine), a demandé jeudi, au Conseil constitutionnel ivoirien d’investir Alassane Ouattara, candidat malheureux à l’élection présidentielle, comme président de la République. Pascal Affi N’Guessan, chef de la délégation représentant le président Gbagbo à Addis-Abeba, a qualifié vendredi, la décision de «contradictoire», estimant que l’Ua avait «échoué» et que «ces propositions étaient inacceptables». Après l’échec de la médiation de l’Ua, le président Laurent Gbagbo a appelé samedi, la population au calme, la rassurant quant à «l’issue certaine» de la crise ivoirienne. «Le président Laurent Gbagbo s’adressera bientôt à la Nation», a indiqué, dans un communiqué, le porte-parole du gouvernement ivoirien, Ahoua Don Mello.

 

SOURCE: LE TEMPS

  1. Poster un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :