UNION AFRICAINE, OÙ SONT LES PROPOSITIONS ?

Les conclusions contraignantes du palais (sic !) sont connues depuis jeudi. L’UA a décidé que le rebelle venu du Burkina Faso soit le président de la République de Côte d’Ivoire. Malgré toutes les preuves et documents fournis de la mascarade qui s’est déroulée au nord lors du scrutin présidentiel de novembre dernier. Ainsi donc, nous avons vu les nageurs en eaux troubles. Or donc, notre pays n’a jamais connu son indépendance véritable. C’était une liberté virtuelle. Les tricheurs et les menteurs que sont ADO et Bédié soutenus par la communauté internationale comptent sur les autres.
Nous les Ivoiriens savons que c’est sur nous-mêmes qu’il faut compter pour mettre fin à la faim de paix, de liberté et de sécurité individuelle et collective à la fois physique, morale, sanitaire, économique et financière imposée à notre pays à cause de notre haute conscience citoyenne.
Alassane a déjà échoué; quant à nous, espoir d’une nouvelle et digne Afrique, nous n’avons pas le droit de décevoir nos contemporains et les générations futures. Il est grand temps que nous travaillions pour nous-mêmes d’abord. Quand la Côte d’Ivoire se bat, elle est toujours seule au départ, mais à la fin tout le monde trouve qu’elle a eu tort d’avoir trop tôt raison. Aujourd’hui, nous assumons notre grand tort. Et c’est parce que nous sommes dans le vrai que toutes les grandes pourritures politiques du monde et d’Afrique sont contre notre combat. C’est parce que nous savons que les soutiens nauséabonds de la rébellion d’Alassane finiront par comprendre qu’on ne peut assujettir un peuple conscient et assoiffé de liberté, comme le digne peuple ivoirien, que nous résistons, depuis plus d’une décennie, aux prédateurs des temps nouveaux. Dans ce combat perpétuel et Ô combien sublimissime d’amour et de don de soi, nous avons une grande foi en Dieu et nous avons l’assurance de sa bénédiction contre les forces du mal: les grands satans Sarkozy et Obama et les autres satans que sont Ban ki Moon, Choi, Alassane, soro et Bédié (l’homme qui s’est fait renvoyer du paradis).
Patriotes de tous bords, plus que jamais notre existence, qui sous-tend tout ce que nous avons et possédons, est menacée. L’avenir rayonnant de notre pays et de notre nation est remis en cause. Par certains de nos frères égarés par la cécité politique, la faillite morale et la haine égoïste. Nous avons fait de la défense de notre pays un devoir non négociable, là où d’autres (comme Bédié et soro) ont décidé leur âme contre des bibelots.
Unis, déterminés et remplis d’amour, même pour les égarés récupérables, nous allons détruire toutes les forces destructrices cultivées par Alassane, soro, Sarkozy, Obama, ban ki Moon et Choi dans notre pays.
La cedeao, l’ua et les autres instruments du néo-colonialisme ne méritent aucune attention de notre part. Sinon, comment expliquer cette mésentente entre Chefs d’Etat ? Au lieu et place de propositions pour un retour de la paix en Côte d’Ivoire, comme annoncé par le panel, l’on nous sert un communiqué rédigé en décembre dernier en début de la crise post-électorale. Il nous revient dès cet instant de comprendre que notre destin se trouve entre nos mains. Combattons alors sans tuer, car tuer n’est pas notre objectif, encore moins notre méthode. vivre et laisser vivre est notre credo, c’est pour cela nous n’allons jamais accepter la force ou les armes comme outil politique.
Alassane sait qu’il a échoué depuis longtemps mais, avec le sang des Ivoiriens, il veut entretenir ce qui reste de ses fétiches.
Soyons forts et restons unis contre les forces du mal, quelque soit leur nationalité! Le temps, l’autre nom de Dieu nous a permis de voir qui aime son pays ou pas. Lutter toujours pour notre pays, voilà ce qui nous reste à faire.

A lundi prochain
Charles Blé Goudé

  1. Poster un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :