COTE D’IVOIRE : Barbarie- Le village d’Abeden effacé de la carte

Le village d’Adeben, situé dans le département de Sassandra, ressemble aujourd’hui à un cimetière. Les rebelles d’Alassane Ouattara ont exterminé tout le monde. Le village a été effacé de la carte de la Cote d’Ivoire. Il n’existe plus. Les populations ont été massacrées pour leur appartenance aux idéaux du Président légal et légitime, Laurent Gbagbo. Ce n’est pas surprenant. Alassane est déterminé à éliminer tous ceux qui se réclament de la majorité présidentielle. C’est la même situation qui s’est passée lorsque ces rebelles ont pris Duékoué et Daloa. Ils ont tué les populations non malinkés et baoulés. La communauté dite internationale l’a reconnu. Elle parle de plus de 3000 morts. Tous ceux qui pensent qu’Alassane est venu pour instaurer la démocratie se trompent. Pour le pouvoir, il est prêt à tuer. La preuve, il a créé une rébellion pour mettre en mal la cohésion sociale. Selon lui, tant qu’il n’est pas président de la république, le pays n’aura pas la paix. Il a promis rendre la Cote d’Ivoire ingouvernable. Il l’a fait pendant dix ans. On a beau chassé le naturel, il revient toujours au galop. Lorsqu’il était Premier ministre en 1990, il a dirigé de main de fer. Les journalistes, syndicalistes et leaders politiques sont mis en prison pour leur opinion.

Enise Kamagate in LE TEMPS

, ,

  1. #1 par Demitour le mai 8, 2011 - 23:09

    koffo,à lire ta reponse ,tu es plus que minable. Pose toi des questions si tu as un grain de coeur,morpion

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :