Articles tagués femme

Que pense donc Madame Dominique Ouattara des mauvais Traitements infligés par les hommes de son époux à Simone Gbagbo ?

Pour soumettre un homme, le bafouer, il conviendrait d’asservir sa femme. Terrible constat, chaque jour vérifié sous tous les cieux. Ainsi, lors des guerres, les vainqueurs n’hésitent pas à frapper les femmes du camp adverse, à les violer, à les maltraiter. Comme si sans cet acte odieux, leur victoire n’aurait aucun sens, ne serait nullement inscrite dans l’histoire.

Pendant des jours, l’image de Simone Gbagbo, traînaillée par les hommes de Ouattara m’a laissée sans voix, que dis-je, traumatisée. Et j’ai vu des femmes, Blanches ou Noire, Chrétiennes ou Musulmanes, respirer leur tristesse par bouffée, les yeux hagards, blessées dans leur chair, comme si Simone Gbagbo était une partie d’elle, à moins L’homme ne saurait-il gagner une guerre sans bafouer l’épouse du vaincu ? C’est à croire. Ainsi, Alassane Ouattara le grand protégé des Occidentaux, celui qui était censé être le modèle du démocrate africain, a-t-il laissé ses hommes s’adonner à cette infamie ! Je n’en reviens pas. Oh, que non ? Mais les preuves sont là de ces multiples barbaries, ces tueries pour rien, juste pour le plaisir d’assassiner ! Pourquoi donc ? Je n’y comprends rien, c’est vrai, je ne suis pas une femme politique. Quels intérêts pour les rebelles de brûler des villages, d’assassiner tous les garçons à partir de quinze ans ?

S’agirait-il de faire disparaître des peuples entiers ? Le génocide serait-il la meilleure manière d’apporter la démocratie en Afrique ? Je m’interroge. Quel Intérêt ? Des images encore, insoutenables… Des gens soupçonnés d’appartenir à une ethnie massacrés. Pourquoi ? Je n’y comprends rien. Serait-ce pour créer la psychose ? Donner à voir qu’on est si violent, si violent, qu’il conviendrait de se soumettre ? Que dit donc Madame Dominique Ouattara, la Française, celle qui comme moi est des pays des Lumière de ces atrocités ?

Que dit-elle ? Je voudrais savoir. Que dit-elle de la maltraitance des femmes par le régime de son mari, au-delà des contraires des idéaux politiques? Ne sait-elle pas que la femme est la Lumière qui enfante le jour ? Ne sait-elle pas que la femme est la mère de l’humanité et qu’à ce titre on ne saurait la derespecter ? Ne sait-elle pas ?… Je voudrais savoir si elle serait capable de croiser le regard de ces millions de femmes à travers le monde qui condamnent cette odieuse barbarie. Oui barbarie… Car ce sont eux qui nous donnent à voir ces horreurs, puisqu’ils les diffusent sur leur chaîne de télévisions qu’elle ne fut leur totalité.

Calixthe Beyala in camer.be

, ,

1 commentaire

%d blogueurs aiment cette page :