Articles tagués jeunes patriotes

Le probable meurtre du Blé Goudé le, Ministre de la Jeunesse de Gbagbo

Alassane Ouattara a vendu la Côte d’Ivoire au parti de l’étranger et fait venir en Afrique de l’ouest une race de jeunes loups qui sont en train de faire reculer notre Afrique de près d’un siècle. Et c’est pourquoi, nous sommes obligés de les dénoncer avant que le cancer qui ronge la RCI ne déborde sur toute l’Afrique francophone d’une manière ou d’une autre. Nicolas Sarkozy sera concerné par la plainte contre X pour crimes contre l’humanité déposée par les avocats de Laurent Gbagbo. Quel progrès ! Et si les informations qui sont à notre disposition au sujet du Ministre Blé Goudé se confirment dans les prochains jours, j’ai bien peur que le cordon ombilical entre la France et l’Afrique se rompe définitivement dans les cœurs et dans les esprits. Les Français qui sont un peuple que nous aimons au fond de nous, ne seront plus acceptés en Afrique. Est-ce le but des massacres ivoiriens ? Nous avons du mal à le croire mais les actes posés sont d’une extrême gravité.

Depuis plusieurs jours, je mets en doute le fait que le Ministre Blé Goudé soit encore vivant. Dieu fasse que je me trompe et je ne souhaite pas désespérer les Ivoiriens mais mon devoir est de dire la Vérité. Il me semble que l’information que je détiens doit être publique, charge aux parties en cause dans le problème ivoirien de démentir et de prouver le contraire de mes affirmations. Ce qui m’a été rapporté par deux à trois sources concordantes est la chose suivante : M. Blé Goudé a trouvé refuge à l’ambassade de la République d’Angola. Il a été géolocalisé à cet endroit par satellite suite à l’un de ses appels.

Pour une raison que nous ignorons le Ministre Blé Goudé a quitté l’ambassade d’Angola et il a été aussitôt capturé par les éléments de Guillaume Soro. Après avoir subi les pires sévices que l’on puisse imaginer le Ministre de la jeunesse de Laurent Gbagbo a été égorgé et il a été décidé d’une part de faire disparaitre son corps et d’autre part de taire cet événement tragique qui jetterait une stupeur indescriptible non seulement sur les Ivoiriens mais bien au-delà. Si je me trompe, je suis prêt à présenter mes excuses publiques à Blé Goudé qui serait en lieu sûr mais j’ai peur d’attendre longtemps.

Laissons monter notre colère sans désespérer de nous-mêmes et nous y trouverons la force de sauver l’Afrique francophone de cet état infernal dans lequel Nicolas Sarkozy a choisi de précipiter les Africains francophones.

Bruno Ben MOUBAMBA. bruno@moubamba.com

Publicités

,

5 Commentaires

%d blogueurs aiment cette page :