AVIS DE DECES DE L’AFRIQUE

10 mars 2010 l’Afrique par le biais de l’UA, vient de rentrer par la petite porte de son histoire grâce à la capacité de certains des Présidents qui ont réussis cet acte infamant, pour les dignes fils et filles que nous sommes. Honte à l’Afrique, nous sommes dirigés par des incapables, des pleutres, des esclaves, des boys de la communauté internationale , dire des collabos leurs seraient trop honneur pour ces minables. Misérables êtres qui vouez aux hégémonies, les aspirations des peuples africains, qui espèrent à un lendemain auréolé de liberté, d’indépendance. Malheureusement tels des judas ils viennent de poignarder leur fille , la Côte d’Ivoire, fils indignes, car pour une seconde fois vous venez d’assassiner nos illustres fils Patrice Lummumba, Kwamé n’Kruhma, Thomas Sankara. Hélas nous venons de comprendre qu’en faîtes il existait encore en 2010 des soit disant présidents indépendants africains qui continuent par nostalgie, sinon quoi penser d’autre, à dire oui missié, bon missié. . Vous êtes des parias, des fils maudits de l’Afrique, car comment comprendre votre attitude sur ce le conflit post électoral en Côte d’Ivoire. Il y a eu des élections en Côte d’Ivoire, l’organe Administratif (CEI) en charge de donner les résultats provisoires de ces élections dans un délais de 72 heures, n’a pu le faire, La Cour Constitutionnelle prenant le relais, selon notre Code électoral, pour statuer sur ces résultats dont une partie prenante à ces élections à déposer un recours pour diverses irrégularités lors des dites élections. Statuant en la matière, elle déclara un vainqueur . Le droit à été dit comme le droit également est dit dans les pays de vos maîtres, et en tous points identiques. Quel ne fut pas notre grande surprise, quant le chef d’orchestre de cette cabale médiatique , en l’occurrence la France représenté par son président , criant haut et fort sur toute les tribunes internationales qui lui sont accessibles, qu’elle reconnaît que le candidat élu en côte d’Ivoire est celui annoncer par la CEI(organe administratif chargé de l’organisation des élection) et non le candidat reconnu par la Cour Constitutionnelle, la plus haute juridiction de notre État. Nous avons accepté de résoudre cet imbroglio sous différents auspices pour finalement reconnaître que seule l’U.A pouvait régler ce conflit. Pendant que la rébellion en côte d’Ivoire, perpétrait des exactions, des meurtres, des viols des actes de barbarisme dépassent toute logique humaine , que dis je brûlés , égorgés des êtres humains et ceci sous le silence complice de vos Maîtres. Et contre toute attente le CPS de l’U.A. Valide la décision de l’ONU car ce n’est qu’une répétition de la volonté d’asservir les peuples africains auquel vous avez apporté votre caution moral. Le lien de votre forfaiture http://www.au.int/en/sites/default/files/COMMUNIQUE_FR_10_MARCH_2011_PSD_THE_265TH_MEETING_THE_PEACE_AND_SECURITY_COUNCIL.pdf Et pour parachever votre comédie macabre vous demandez que le Conseil Constitutionnel de Côte d’Ivoire se fourvoie en reconnaissant ADO comme président. Le summum de la bêtise vient d’être prononcé. Par ce acte vous venez de confirmer que vous êtes la risée de toute la communauté internationale. De facto par cette recommandation vous démontrer que Alassane n’a jamais été élu président, puisqu’il n’a pas été investi par le conseil constitutionnel et donc vous confirmez par vos propos que seul le Conseil Constitutionnel est habilité a reconnaître le président de la Côte d’Ivoire, qui en l’occurrence est actuellement Son Excellence Monsieur Laurent Koudou GBAGBO. Frères et sœurs africains, Je suis au regret de vous annoncer que l’Afrique vient de perdre son âme. Décès survenu se jour 10/03/2011, peu après 17h, heure local, a l’hôpital International d’Adis Abeba, des suites de lâcheté et de manque de courage intellectuel de certains de ses enfants, pour écarter un cancer appelé FranceAfrique, maladie orpheline et pernicieuse, qui la rongeait depuis des siècles et qui a finalement eu raison d’elle, malgré la âpre résistance de son Excellence Monsieur Laurent Koudou Gbagbo et après la perte de ses organes vitaux, Lumumba , Sankara, N’Kruhma. Aux enfants de la défunte. Vous avez perdue une mère mais votre père, le Dieu des orphelins, des opprimés, des malheureux et des pauvres ne dort pas et voit vos souffrances. Prenez courage le combat de la vie n’est pas fini et il est a nos côtés. Mais la renaissance de la nouvelle âme Africaine vient d’éclore en Côte d’Ivoire, et nous ivoiriens et ivoiriennes allons démontrer à toute la terre entière, que notre liberté n’est pas à vendre, ni à brader sur l’autel de vos intérêts. Et vous fils indignes de l’Afrique, vous qui sacrifiez le peuple ivoirien pour je ne sais quels intérêts personnels, vos peuples respectifs en sont témoins ainsi que l’histoire. Vos noms seront écrits, avec le sang des innocents sacrifiés, sur les tablettes de l’histoire de notre nouvelle Afrique, afin que toutes les futures générations africaines s’en inspirent pour ne pas commettre la même forfaiture. Prions chers frères et sœurs et surtout demeurons dans la foi car il existe Dieu pour toutes choses

  1. Poster un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :